Values Shift: a Guide to Personal & Organizational Transformation

02 Avr

Values Shift: a Guide to Personal & Organizational Transformation

Lecture

Publié en 1994 pour la première fois, ce livre du chercheur anglo-saxon Brian P. Hall expose le fruit de 25 ans de recherche et constitue un ouvrage de référence sur le thème des valeurs. L’ouvrage n’a toujours pas été traduit en français en dépit des rééditions régulières en anglais. Outre ses activités de recherche, Brian P. Hall était également prêtre missionnaire pour l’église anglicane. Il rédigea sa thèse de doctorat sur le thème de la psychologie des religions (1969). Brian P. Hall était également le fondateur et président de Values Technology, une entreprise dont les outils technologiques offrent des solutions pour le développement des ressources humaines, des talents et des performances au sein des organisations et des structures.

Formé à la pensée psychanalytique, Brian P. Hall s’est d’abord intéressé au langage et en particulier aux relations entre le langage et le développement culturel, sociétal et institutionnel. Parmi les références de cette première période de recherche, figurent l’action de Paulo Freire (1921-1997), pédagogue brésilien fervent défenseur de l’alphabétisation comme moyen de lutte contre l’oppression sociale ; les travaux d’Ivan Illich, philosophe germano-autrichien (1926-2002) qui dénonça les effets pervers de la société industrielle et exposa un projet de déscolarisation de la société ; l’œuvre d’Erich Fromm (1900-1980), psychanalyste humaniste américain qui travailla en particulier sur les processus d’assimilation et de socialisation de l’individu, en réaction à la vision déterministe alors d’usage chez les psychanalystes.

Durant cette première période, Brian P. Hall publie le livre Value Clarification as Learning Process (1973), où il met en évidence les liens entre la sémantique et le comportement social, notamment en étudiant l’occurrence des mots-clés qui transcendent le langage et véhiculent des valeurs.
Trois ans plus tard, il publie The Development of Consciousness : a confluent theory of values (1976), qui présente la convergence des travaux de plusieurs chercheurs sur les valeurs dont ceux du psychologue américain Abraham Maslow (1908-1970) sur la satisfaction et la hiérarchie des besoins de l’individu ; du psychologue américain Lawrence Kohlberg (1927-1987) sur l’échelle du développement moral ; du psychanalyste germano-américain Erik Erikson (1902-1994) sur les huit stades du développement psychosocial ; du psychologue américain Milton Rokeach (1918-1988) sur l’organisation des croyances et des valeurs distinguées en valeurs finales et en valeurs instrumentales ; du mouvement The Values Clarification (initié par le pédagogue Sidney Simon en 1965) sur les sept critères qui définissent une valeur choisie par un individu pour mener sa vie.
À partir de 1974, Brian P. Hall s’est associé au sociologue et missionnaire maltais Benjamin Tonna, alors directeur du centre international de documentation SEDOS à Rome. Ils se sont entourés d’une équipe pluridisciplinaire et internationale pour poursuivre leurs recherches aux Etats-Unis et en Europe. C’est ainsi qu’ils ont découvert la dimension interculturelle et interdisciplinaire des valeurs. Outre les valeurs, leurs recherches ont également porté sur le phénomène de la foi (Gospel for the Cities de B. Tonna, écrit à partir d’informations recueillies sur 20 ans auprès de grandes cités internationales et publié en 1985). Leur travail commun est communément désigné par l’expression the Hall-Tonna Inventory of Values.
Toutes ces années d’investigation et d’expérimentation ont finalement abouti à l’élaboration d’un outil informatique puissant capable d’identifier et de mesurer de façon pointue les valeurs spécifiques d’un individu, une organisation, une entreprise, une structure, une nation, etc. Cette approche systémique, soutenue par l’école de Palo Alto, permet de connaître, d’explorer, d’analyser et d’interroger les valeurs que les individus ou les groupes portent, pour une part de façon consciente et pour une part de façon inconsciente. Value Shift démontre l’intérêt de cette analyse sémantique et linguistique, ses nombreux champs d’application et la fiabilité de l’outil informatique en question.

Le livre est composé de deux parties. La première partie développe les liens entre valeurs et conscience et reprend de façon synthétique les différentes théories qui ont nourri le chercheur. Ce dernier nous rapporte également de nombreuses entrevues avec des personnes qui l’ont consulté à titre personnel mais aussi avec des organisations qui ont eu recours à ses services. La lecture de ces rencontres et expériences est particulièrement vivante et instructive, l’auteur nous livrant en toute transparence comment elles ont pu le surprendre et enrichir l’élaboration de son inventaire de valeurs.
L’inventaire recense 125 valeurs susceptibles d’apparaître tout au long de la vie et du développement de l’individu. Cet inventaire s’apprécie à la lumière d’un phénomène que Brian P. Hall nomme the Genesis Effect, en référence au mot biblique de la Genèse. The Genesis Effect désigne la façon dont les êtres humains recréent le monde à travers leurs valeurs, chaque individu vivant en permanence dans deux univers différents, le monde extérieur (société, institutions, famille, amis) et le monde intérieur (imagination, idées, inconscient, forces psychiques). Pour Brian P. Hall, la réalité est toujours double, interne et externe, et les valeurs servent d’intermédiaire pour relier les deux réalités.
L’inventaire de Hall-Tonna repose sur six postulats :

1. les valeurs sont fondamentales : elles sont l’expression de concepts qui sont sources d’énergie et de motivation dans notre comportement ;
2. étant universelles, les valeurs sont identifiables et mesurables ;
3. les valeurs se décèlent en analysant les mots et champs sémantiques que nous utilisons ;
4. les valeurs sont le fruit d’un apprentissage et d’une assimilation ;
5. les valeurs sont modifiables et transformables selon l’évolution de notre vision du monde ;
6. les valeurs garantissent la santé d’une société, d’une institution, d’une organisation, d’un individu.

Par ailleurs, le chercheur distingue des phases ou des étapes ou des cycles d’évolution dans la conscience et dans le développement des individus comme des organisations. Il explicite les aspects et les contextes de ces phases dans la deuxième partie du livre. Selon lui, les étapes ne se réalisent pas au même rythme chez les hommes et les femmes. Les talents se développent et s’expriment sous certaines conditions. L’expansion de notre vision du monde ou le développement de notre conscience sont modelés par les aléas, les rencontres, les crises, les chocs, les changements et les transitions que nous traversons. Ces principes valent pour les individus comme pour les organisations et Brian P. Hall l’illustre en citant de nombreux exemples de structures, d’entreprises, de nations, d’individus. L’auteur développe également le concept d’organisation holographique, qui délivre la vision, les valeurs et le système relationnel sous-tendus par toute organisation. Une des finalités de l’ouvrage est en effet de démontrer qu’il est possible d’améliorer, de développer voire de changer une organisation en clarifiant les valeurs que ses membres véhiculent, les valeurs demeurant un système d’informations de qualité. En annexe, le livre décline entre autres une définition précise pour chacune des 125 valeurs.

Après avoir été validé par l’Université Santa Clara en Californie et l’Université de Deusto à Bilbao en Espagne, le programme Hall-Tonna Inventory a été traduit en 15 langues. A partir de ces travaux, Values Technology Inc. a pu intervenir auprès de nombreuses organisations soucieuses de comprendre les valeurs collectives de leurs employés, collaborateurs et leaders afin d’améliorer leur système relationnel et leur action. Parmi ces organisations, on peut citer Hewlett Packard, Siemens, Alcoa, the American Red Cross…

Des ouvrages complémentaires permettent d’approfondir le principe et l’utilisation de cet inventaire : The Genesis Effect: Personal and Organizational Transformations, de Brian P. Hall, 1986 (régulièrement réédité) et Manual for the Hall-Tonna Inventory of Values, ouvrage collectif, 1986.

Quelles valeurs pour la transfo… 8 décembre 2017 Les valeurs, s’informer, se f… 1 août 2018